lundi 7 février 2011

Petite mise au point...

Je viens de voir cette "Paroles de Naturistes" dans laquelle j'interviens...


Quelqu'un a laissé le commentaire suivant: "tout à fait d'accord avec cette volonté de définir une nouvelle charte obligeant la nudité."

... hem... comment dire...

J'ai effectivement organisé un débat cet été à la Sablière, car j'ai bien senti que le fait que certains vacanciers se rhabillent créait des tensions dans le centre. Si j'ai organisé ce débat, ce n'est ni pour mettre en place un système ce police de la nudité, ni pour forcer qui que ce soit à faire quoi que ce soit.

Le but de cette discussion était, dans mon optique, d'apaiser ces tensions par le dialogue, et d'ammener chacun des participants à réfléchir sur l'ensemble des composantes du Naturisme en dehors de la nudité.
À l'issue de ces trois rencontres, nous avons (tant bien que mal) fini par rédiger une "charte", non pour rendre la nudité obligatoire sous peine de sanctions, mais pour faire comprendre à tous que cette nudité n'a pas de sens sans le respect réel (et non l'infecte "tolérance") de Soi, de l'autre et de la Nature, qui est en réalité extrêmement peu mis en pratique chez les habitués!

J'ai assisté à mon grand découragement à ce que je nomme un esprit sectaire et dogmatique nudo-centré, prêt à employer la force répressive pour imposer ce qui est censé être une liberté...

Comme je le dis dans la vidéo, mais d'une manière plus soft: Oui, les nouveaux naturistes ont du boulot pour décrasser la sclérose intellectuelle du mouvement!

(au passage, j'en profite pour annoncer la publication de la version définitive de L'Esprit du Naturisme, dans lequel j'expose en détail ma position face à ce problème qui ne vient, à mon sens, pas de ceux qui se rhabillent, mais du mouvement qui perd sérieusement son essence...)